Lutte contre la flavescence dorée de la vigne

La nature est ainsi (mal ?) faite. En voulant lutter contre une maladie redoutable de la vigne (phylloxera) un insecte a été introduit en Europe, vecteur d’une autre maladie d’origine bactérienne, la flavescence dorée. Jusqu’au début du siècle dernier, la bactérie responsable de cette maladie, un phytoplasme, serait restée cantonnée à des plantes sauvages (aulnes, clématites…) et la production viticole n’avait jamais eu à en souffrir. Mais la cicadelle Scaphoideus titanus, vecteur de cette bactérie, aurait très certainement été importée après 1950 via des porte-greffes, de pieds de vignes, d’origine américaine. La rencontre sur un même territoire du phytoplasme et d’un insecte vecteur inféodé à la vigne a causé le début d’une épidémie contre laquelle la viticulture européenne se bat aujourd’hui à grande échelle.

Arrêté préfectoral du 31 mai 2015

arrete prefectoral du 31 mai 2015

 

Vous aimerez aussi...

Translate »